La décharge sauvage de Nestlé dans les Vosges pollue depuis des décennies

POLLUTION PLASTIQUE Chaque jour, « 20 Minutes » vous propose des vidéos réalisées par son partenaire Brut

20 Minutes avec Brut
— 
Dans les Vosges, des milliers de tonnes de plastiques détériorent l'environnement, Brut.
Dans les Vosges, des milliers de tonnes de plastiques détériorent l'environnement, Brut. — capture d'écran

Des tonnes de plastique dans la forêt : voilà ce qu’on peut trouver près de Vittel. Bernard Schmitt est porte-parole du Collectif Eau 88 et quand il voit cette pollution, son cœur se serre : « Il y a des bouteilles et d’autres détritus, comme des gros blocs de PVC qui dégagent beaucoup de chlore et de dioxine quand ils brûlent. » Ces décharges de Nestlé seraient au nombre de neuf en France et résulteraient des débuts non maîtrisés de la fabrication de bouteilles plastiques. Des employés de l’époque ont expliqué que les bouteilles plastiques et les déchets du BTP ont été enterrés dans des fosses, brûlés et enfin recouverts de terre pour dissimuler cette pollution. 

Bernard déplore les 4200 tonnes de plastique de cette seule décharge : « La dégradation du plastique fournit toujours du plastique ! Simplement, là, on voit un gros plastique et puis dans 400 ans, il n’y aura plus que des microplastiques qui se seront infiltrés dans les sols, dans l’eau, auront couru dans les ruisseaux et alimenteront la mer. C’est ça le cycle de dégradation du plastique. » Bernard marche dans la décharge de Nestlé des Vosges dans la vidéo de notre partenaire Brut.