Angleterre : Un photographe publie les images d’eaux usées déversées dans la Manche

SCANDALE En 2020, 400.000 déversements d’eau usées non traitées auraient été effectués dans la mer

20 Minutes avec Agence
— 
Les eaux usées non traitées ont été rejetées dans la mer. Photo d'illustration
Les eaux usées non traitées ont été rejetées dans la mer. Photo d'illustration — Pixabay

Le photographe britannique Chris Pearsal a publié sur les réseaux sociaux, le 22 octobre dernier, une vidéo montrant un tuyau déversant des eaux usées et non traitées en pleine réserve aquatique naturelle. Une scène scandaleuse qui dure… 49 heures, rapporte Le Huffington Post ce mercredi.

Les faits se sont déroulés à Langstone Harbour, un port situé à une quarantaine de kilomètres de Southampton. Et le coupable ne serait autre que la station d’épuration de la ville se débarrassant de son trop-plein. Une scène malheureusement devenue courante en Grande-Bretagne.

Une loi interdisant ces déversements rejetée

Effectivement, comme l’expliquait The Guardian en avril dernier, avec l’augmentation des précipitations au cours des dernières années, les égouts britanniques sont régulièrement surchargés et les stations d’épuration n’arrivent pas à suivre. Résultat : elles vont déverser leur trop-plein directement dans la mer. Ainsi, en 2020, 400.000 déversements de ce genre auraient eu lieu dans la Manche.

Ironie du sort, ces images, qui ont scandalisé l’Angleterre, ont été publiées juste au moment où le gouvernement et la majorité conservatrice ont rejeté une loi interdisant ce type de déversement en pleine mer. Pour se justifier, ils auraient mis en avant les travaux nécessaires « y compris sous les maisons et les commerces ». Des images qui sont également malvenues juste avant l’ouverture, le 31 octobre, de la COP26 à Glasgow, en Écosse.