Rouen : Des arbres dégagent une dérangeante odeur de vomi un mois par an

PHENOMENE Le remugle provient de la dégradation des ovules des spécimens femelles

20 Minutes avec agence
— 
Certains ginkgo biloba dégagent une odeur pestilentielle environ un mois par an à l'automne.
Certains ginkgo biloba dégagent une odeur pestilentielle environ un mois par an à l'automne. — © Jaesung An / Pixabay

Les ginkgo biloba de l’avenue Pasteur à Rouen (Seine-Maritime) ont récemment commencé à dégager une odeur rappelant celle du vomi. Le phénomène se produit tous les ans à l'automne. Il incommode les riverains du quartier de la préfecture, les passants, mais aussi les étudiants de l'université toute proche. Les arbres ont été plantés en 2001 mais leur parfum pestilentiel n'a pas été immédiatement ressenti, indique 76actu​.

Il a fallu que les végétaux atteignent leur maturité sexuelle pour que la puanteur se développe et gêne certains habitants. Seuls les ginkgo biloba femelles dégagent cette odeur. Rouen avait donc commandé 41 spécimens mâles. Le pépiniériste néerlandais à qui la commune avait fait appel a cependant livré 19 arbres femelles.

Un problème d'acide butyrique

Après quelques années, leur cycle de reproduction s'est mis en marche. Le processus comprend notamment la production d'ovules dont la dégradation dégage la senteur de vomi. L'acide butyrique est à l'origine du phénomène, a expliqué Jézabel Saumur, responsable du patrimoine arboré à la mairie. La spécialiste a évoqué « une odeur de parmesan, de beurre rance ».

« La nuisance […] dure environ pendant un mois », a-t-elle tempéré. Jézabel Saumur a par ailleurs expliqué que la ville de Rouen avait tenté en vain de se retourner contre le pépiniériste.