RDC : Mugaruka, le célèbre gorille de 35 ans du parc Kahuzi-Biega, est décédé

ANIMAUX Le singe était solitaire mais venait régulièrement rendre visite aux gardiens du parc

20 Minutes avec agences
— 
Un gorille (illustration).
Un gorille (illustration). — Slavek Ruta/Shutterstock/SIPA

Un gorille d’environ 35 ans est mort ce vendredi de maladie dans le parc national de Kahuzi-Biega, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Il était le descendant d’un célèbre ancêtre qui avait fait la renommée de cette aire protégée.

« Le gorille solitaire Mugaruka est mort d’une diarrhée sanglante, a déclaré Hubert Mulongoy, chargé de communication du parc. Son corps a été retrouvé par des éco-gardes dans une plantation de thé à côté de son habitat naturel. » Le gorille avait perdu son bras dans un piège à l’âge de trois ans et demi.

Un autre décès de gorille dans une région voisine

Mugaruka était le dernier de la lignée du célèbre gorille Maheshe, tué par des braconniers mais immortalisé sur un billet de banque par l’ancien président Mobutu Sese Seko. « Il venait régulièrement, de lui-même, nous rendre visite au quartier général du parc, faisant le bonheur des visiteurs », a ajouté Hubert Mulongoy.

Grand de 600.000 hectares, le parc national Kahuzi-Biega, situé entre deux volcans éteints, est l’habitat d’une des dernières populations de gorilles des plaines de l’est, qui compte environ 250 individus. Dans la province voisine du Nord-Kivu se trouve le parc national de Virunga, qui a annoncé début octobre le décès d’une autre gorille célèbre.