SNCF : Les bouteilles en plastique au bar des TGV, c'est fini

ECOLOGIE Les bouteilles en plastique seront remplacées par des emballages en carton pour l’eau plate et des canettes en aluminium pour l’eau gazeuse

20 Minutes avec agences
— 
Une bouteille d'eau minérale en plastique (photo d'illustration).
Une bouteille d'eau minérale en plastique (photo d'illustration). — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

C’est une (très) bonne chose pour l’environnement. La SNCF a annoncé ce jeudi qu’elle ne vendrait plus de bouteilles en plastique dans ses TGV et Intercités, privilégiant des emballages recyclables au nom de l’écologie. « A partir d’aujourd’hui, il n’y aura plus de bouteille en plastique vendue dans un TGV », a expliqué le directeur de Voyages SNCF, Alain Krakovitch.

« C’était un vrai paradoxe qu’on mette des millions (d’euros) pour avoir des TGV recyclables à 97 % et qu’on y vende des bouteilles en plastique », a-t-il remarqué. Les bouteilles en plastique vont être remplacées par des emballages en carton pour l’eau plate et des canettes en aluminium pour l’eau gazeuse, les deux vendues sous l’appellation « L’Eau Neuve » et venues des Pyrénées.

Deux millions de bouteilles vendues par an

La SNCF en vend deux millions par an dans les bars de ses trains, l’eau étant le deuxième produit vendu après le café. Comme dans les fast-foods, la compagnie compte installer l’an prochain des bornes interactives dans les trains pour passer commande avant d’aller retirer sa commande au bar. Le menu, revisité, fait une plus grande part au bio et aux produits français, et propose une option végétarienne.

« On est en train de mettre en place des distributeurs de café » fonctionnant avec des dosettes, a aussi remarqué Alain Krakovitch. La SNCF, qui se veut un exemple de moyen de transport écologique, promet également « la mise en place de schémas logistiques innovants pour favoriser le recyclage du frais en gare et réduire le gaspillage alimentaire ». Le tri sélectif va progressivement être généralisé à bord.