Côtes d'Armor : Risque de pollution après le naufrage d'un navire de pêche

ACCIDENT Les marins ont pu être récupérés sains et saufs par les secours 

C.A.
— 
Illustration d'un canot de sauvetage de la SNSM en intervention au large de la Bretagne.
Illustration d'un canot de sauvetage de la SNSM en intervention au large de la Bretagne. — Philippe Dannic/SIPA

Une pollution au gazole est redoutée. Lundi à la mi-journée, un navire de pêche a été victime d’une avarie au large d’Etables-sur-Mer, dans les Côtes d’Armor. Une voie d’eau dans l’Eole 2 a contraint les deux marins à bord à être secourus par l’équipage d’un navire de pêche ayant répondu à leur appel à l’aide. Les deux hommes ont été pris en charge sains et saufs juste avant que le bateau ne coule.

La préfecture des Côtes d’Armor a lancé un message de prévention à l’attention des personnes susceptibles de se rendre dans la zone. D’abord parce que l’épave du bateau présente un risque de croche pour les navires pêchant dans le secteur. Mais aussi parce qu’une pollution était redoutée. « Une légère irisation de la surface a été constatée suite à une fuite de gazole », a fait savoir la préfecture. La SNSM et la Marine nationale ont mené des opérations de brassage en mer afin de faire disparaître la nappe.

Un appel à la vigilance

Lundi soir, le modèle de dérive mis en œuvre par le CROSS Corsen indiquait une possibilité d’arrivée de ce gazole sur la côte, entre la pointe de la Rognouze (Binic-Etables-sur-mer) et la pointe de Plouha.

« La préfecture appelle à la vigilance jusqu’à nouvel ordre pour les activités de baignade et de pêche à pied entre les communes de Binic-Etables-sur-Mer et de Plouha ».