Marseille : En pleine tourmente, Martine Vassal tente de se défendre sur la gestion des déchets

POLITIQUE La discussion annoncée autour du rapport de la chambre régionale des comptes sur la gestion des déchets à Marseille a viré court

Mathilde Ceilles
— 
Illustration de la grève des ordures, ici à Marseille en septembre 2021
Illustration de la grève des ordures, ici à Marseille en septembre 2021 — SOPA Images/SIPA
  • Ce jeudi était présenté en conseil de métropole le rappport très critique de la chambre régionale des comptes sur la gestion des déchets.
  • La présidente de la métropole a tenté de défendre son bilan

Cela devait être un des points phares du conseil de la métropole d’Aix- Marseille. Ce jeudi, la discussion annoncée autour du rapport de la chambre régionale des comptes, publiée en pleine crise des déchets ​à Marseille, a pour le moins été brève, interrompue par les tensions qui caractérisent ces derniers jours les relations entre Martine Vassal et Benoît Payan.

En guise d’ouverture de séance, la présidente LR Martine Vassal a moins évoqué les critiques sévères de la juridiction sur le sujet que l’actuel tsunami politique qu’elle essuie, alors que la préfecture de police des Bouches-du-Rhône a décidé de réquisitionner des agents afin de nettoyer des rues qui demeurent sales.

Le départ du maire de Marseille met le feu aux poudres

La présidente de la métropole a tenu à rappeler l’accord obtenu avec Force Ouvrière, tout en visant, en filigrane, l’attitude de maire de Marseille. Et d’engager le débat sur la question du devenir de la métropole à quelques jours de la visite du président de la République. « Cette métropole, personne n’en est content : les élus ni les habitants ni l’état. Moi non plus j’en suis pas contente. »

Et le départ de Benoît Payan en début de séance, appelé selon ses dires à rencontrer en mairie la femme de Bernard Tapie avant la cérémonie au Vélodrome, a eu pour effet de mettre le feu aux poudres dans une séance déjà extrêmement tendue. « Le maire de Marseille n’attend même pas ma réponse pour partir, s’emporte vivement à la tribune Martine Vassal. Et après, on me donne des leçons de souveraineté ? C’est inacceptable. » L’entourage de Martine Vassal fait savoir aux journalistes que la présidente de la métropole a également prévue de rencontrer la famille de Bernard Tapie sans que cela interfère sur le conseil de la métropole.

« Il faut qu’elle se calme Martine Vassal »

S’ensuit une autre vive explication entre Martine Vassal et la maire de gauche du 1er secteur Sophie Camard, qui s’est vue refuser une intervention sur la chambre régionale des comptes. « Il faut qu’elle se calme Martine Vassal, peste la maire de secteur Samia Ghali. On a tous été élus. Elle n’a pas à parler comme ça. »

« Ça fait cinq ans qu’on ne fait rien sur les déchets, je souhaitais simplement savoir ce qu’on allait faire par la suite, s’agace Sophie Camard. On nous a privés de débat sur les déchets lors du conseil de territoire, on nous prive de nouveau de débat lors de ce conseil métropolitain. Je commence à m’interroger. Il y a des questions quand même, sur les heures supplémentaires des agents ou sur la taxe sur les ordures ménagères qui est la plus élevée à Marseille. »

Plus tôt, lors d’une conférence de presse présentée comme portant sur ce rapport, la présidente de la métropole avait balayé les questions des journalistes sur les préconisations de la chambre régionale des comptes, arguant le fait que « la métropole avait un an pour travailler sur ce rapport », sans plus de précisions. « Ce rapport concerne la période entre 2013 et 2020, ajoute-t-elle. Je me permets de rappeler je suis en responsabilité depuis 2019. »