Marseille : La préfecture de police ordonne la réquisition des éboueurs

RAMASSAGE DES ORDURES Alors que les poubelles continuent de s’amonceler dans les rues de Marseille, la préfète de police a ordonné la réquisition des agents

Mathilde Ceilles
— 
Illustration de la grève des poubelles à Marseille
Illustration de la grève des poubelles à Marseille — Mathide Ceilles / 20 Minutes

Face à la crise des déchets qui perdure à Marseille, la préfète de police des Bouches-du-Rhône prend les choses en main. Dans un communiqué de presse envoyé ce mercredi en début de soirée, Frédérique Camilleri annonce avoir décidé de réquisitionner par arrêté les éboueurs, et plus précisément « le personnel strictement nécessaire au rétablissement de l’ordre public, pour une durée maximale de trois jours à compter du jeudi 7 octobre 2021 ».

La préfète justifie une telle décision par « la persistance des atteintes à la salubrité et à la sécurité publiques », liées aux « milliers de tonnes de déchets » encore présents dans les rues de Marseille et sa métropole. Plus tôt dans la journée, la CGT avait fait savoir que la grève continuait dans plusieurs communes aux alentours de la cité phocéenne, comme Martigues et Istres.