RDC : Ndakasi, la fameuse gorille orpheline du parc des Virunga, est décédée

ANIMAUX Ndakasi était une véritable star de la télévision mais aussi du Web

20 Minutes avec agences
— 
Un garde forestier avec un gorille dans le parc national de Virunga, en République démocratique du Congo, le 17 juillet 2012.
Un garde forestier avec un gorille dans le parc national de Virunga, en République démocratique du Congo, le 17 juillet 2012. — PHIL MOORE / AFP

Le Parc national des Virunga (PNVi) a annoncé ce mardi le décès d’une gorille historique du lieu. Ndakasi, une gorille de montagne orpheline, résidait au centre Senkwekwe « depuis plus d’une décennie », indique le communiqué du PNVi.

« Au soir du 26 septembre, suivant une longue maladie, son état se détériora rapidement », explique le parc, situé en République démocratique du Congo (RDC). « Ndakasi rendit son dernier souffle dans les bras de son gardien et ami de toujours André Bauma. »

Élevée et soignée par les humains

Connue dans le monde entier pour sa personnalité « chaleureuse », Ndakasi était apparue dans plusieurs émissions de télévision et films. « Elle a aussi connu une renommée sur Internet en 2019, quand un selfie d’elle devint viral pendant la Journée de la Terre », indique le PNVi.

Née en 2007, cette gorille de montagne est devenue orpheline à deux mois après l’abattage de sa mère par des miliciens. Vulnérable, elle n’a pu retourner à l’état sauvage et est devenue pensionnaire d’un centre aménagé par le PNVi où elle a bénéficié, avec un autre gorille, Ndeze, de soins particuliers pendant onze ans.

La population des gorilles de montagne du PNVi est estimée à 1.063, selon un recensement effectué de 2016 à 2018. Situé à la frontière avec le Rwanda et l’Ouganda, le parc des Virunga s’étend sur 7.800 km². Plus ancienne réserve naturelle d’Afrique inaugurée en 1925, le PNVi est un sanctuaire des très rares gorilles de montagne, également présents au Rwanda et en Ouganda.