Biodiversité : Onze tortues vertes, une espèce protégée, retrouvées dépecées au large de la Malaisie

MASSACRE Les autorités locales soupçonnent un groupe ethnique de les avoir mangées

20 Minutes avec AFP
— 
Tortue verte ramenée à la mer par la police indonésienne.
Tortue verte ramenée à la mer par la police indonésienne. — SONNY TUMBELAKA / AFP

Les autorités de protection de la nature ont indiqué avoir retrouvé les restes de onze tortues vertes, une espèce protégée près de la ville de Semporna, dans l’Etat de Sabah, dans la partie malaisienne de l’île de Bornéo. « Les crimes sur la faune sauvage avec des tortues marines dans le district de Semporna sont souvent le fait des Bajau Laut », un groupe ethnique nomade vivant de la mer, a indiqué le directeur du département chargé de la protection de la faune de Sabah, Augustine Tuuga.

Les tortues vertes sont l’une des espèces de tortues marines les plus grandes et sont considérées comme menacées par l’Union internationale de conservation de la nature (UICN). Ces tortues font face à de multiples dangers, comme la chasse par des braconniers, les filets de pêche qui les emprisonnent, ou celui de voir leurs œufs récoltés pour être mangés. Tuer des tortues protégées est un crime passible de prison et de lourdes amendes en Malaisie.