Bretagne : L’aventurier Guirec Soudée a bouclé sa traversée de l’Atlantique à la rame

AVENTURE Le jeune navigateur de Plougrescant a bouclé sa traversée de l’océan Atlatnique en 107 jours

Camille Allain
— 
Guirec Soudée a traversé l'Atlantique à la rame une première fois, avant de tenter un retour par le Nord.
Guirec Soudée a traversé l'Atlantique à la rame une première fois, avant de tenter un retour par le Nord. — Guirec Soudée Aventure

Il lui aura fallu 107 jours pour boucler sa traversée de l’Atlantique à la seule force des bras. Ce jeudi, Guirec Soudée a franchi la ligne d’arrivée de son incroyable aventure. A 10h49, lui et son embarcation baptisée Romane ont passé la ligne du méridien de Créach au large de l’île d’Ouessant (Finistère) après plus de trois mois à galérer. Parti mi-juin de la côte est des Etats-Unis, le jeune navigateur de 29 ans va pouvoir retrouver sa poule Monique. « Je t’avouerai que je commence un peu à être épuisé et irrité à pas mal d’endroits », avait-il déclaré il y a quelques jours à l'équipage d'un avion de la Marine nationale qui survolait sa zone.

Pour franchir cette ligne fictive, Guirec Soudée était absolument seul sur l’eau. Alertée, la SNSM de Molène est en train de se rendre sur place pour l’accompagner jusqu’à son retour sur terre. « L’opération s’annonce agitée car les conditions de mer autour d’Ouessant sont musclées », prévient son équipe.

Guirec Soudée a passé 107 jours en mer pour boucler sa traversée de l'Atlantique à la rame.
Guirec Soudée a passé 107 jours en mer pour boucler sa traversée de l'Atlantique à la rame. - Marine nationale

Chahuté par la météo, l’aventurier a ramé toute la nuit pour franchir la ligne d’arrivée avant l’arrivée d’un nouveau coup de vent. L’arrivée officielle de l’enfant du pays devrait avoir lieu vendredi à 14 heures à Brest, où il donnera ses derniers coups de rame.

Un mois de plus que Gérard d’Aboville en 1980

Connu pour ses aventures au Pôle nord avec sa poule Monique, Guirec Soudée avait entrepris une traversée de l'Atlantique à la rame en fin d’année 2020. Une fois arrivé aux Antilles, il avait décidé de tenter la traversée dans l’autre sens par l’Atlantique nord, comme Gérard D’aboville en 1980. Le Français avait mis 71 jours et 23 heures pour parcourir 5.200 km à la rame. Balayé par les courants et contraint de faire demi-tour, Guirec Soudée aura mis 36 jours de plus pour avaler près de 8.000 km. Héroïque.