Précipitations : Trois départements toujours en vigilance orange, le Gard particulièrement touché

METEO L'alerte pourrait être levée ce midi selon Météo-France

20 Minutes avec AFP
— 
Les orages se sont activés sur le nord-est de l'Hérault et l'ouest du Gard. (Illustration)
Les orages se sont activés sur le nord-est de l'Hérault et l'ouest du Gard. (Illustration) — CATERS/SIPA

De très fortes précipitations à prévoir dans le sud de la France. Le Gard, mais aussi l’Ardèche et la Drôme étaient toujours en vigilance orange pour « orages et inondations », ce dimanche matin.

L’Hérault voyait son suivi levé après un épisode pluvio-orageux survenu durant la nuit mais qui a perdu en intensité.

« On aurait dit un feu d’artifice »

Les orages se sont activés sur le nord-est de l’Hérault et l’ouest du Gard. Ils s’accompagnent localement de grêle, notait Météo-France dans son dernier bulletin de 8h20, faisant notamment état de « cumuls sur 3 heures de 119 millimètres à Saint Christol-les-Alès ou 104 millimètres à Salindres », dans le Gard. « Quelques averses touchent encore le nord de l’Hérault mais ne justifient plus de vigilance orange », ajoute la même source, précisant qu'« il est tombé 50 à 60 millimètres sur le nord du département ».

Le nord du Gard, et notamment le secteur d’Alès, a été particulièrement touché dans la nuit par de violents orages, enregistrant « jusqu’à 140 millimètres de précipitations, parfois sous forme de grêle, sans toutefois provoquer d’inondations notables à cette heure », selon un communiqué des pompiers du Gard. Ces orages accompagnés d’une « énorme activité électrique » ont provoqué au moins quatre incendies de compteurs durant la nuit et plusieurs départs de feu sur des habitations. « Sur la zone, on aurait dit un feu d’artifice », a expliqué le représentant du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) 30.

48 communes en état de catastrophe naturelle

Des orages forts sont encore présents sur le Gard. Ces orages perdent actuellement en intensité et se décalent progressivement vers l’est du département et la vallée du Rhône, a précisé Météo-France. S’ils « s’évacuent en cours de matinée, ces orages peuvent encore donner des quantités de pluies de l’ordre de 50 à 80 millimètres en peu de temps et donner localement de la grêle et de fortes rafales de vent », prévient toutefois l’institut météorologique. La vigilance orange sur le Gard, l’Ardèche et la Drôme devrait toutefois être levée vers midi, selon les prévisions de Météo-France.

Il y a une dizaine de jours, de violents orages et des pluies records avaient déjà touché le Gard, qui avait même été brièvement placé en vigilance rouge, là encore pour risques d’orages et d’inondations. A la suite des « inondations et coulées de boue » survenues lors de cet épisode, du 14 au 16 septembre 2021, 48 communes du Gard viennent de se voir reconnaître l’état de catastrophe naturelle, selon un communiqué de la préfecture du département dimanche.