Ille-et-Vilaine : Un ruisseau pollué sur plusieurs kilomètres après un incident dans une station d’épuration

POLLUTION L’association Eau et Rivières de Bretagne va porter plainte

J.G.
— 
Le ruisseau du Quincampoix traverse la commune de Melesse au nord de Rennes.
Le ruisseau du Quincampoix traverse la commune de Melesse au nord de Rennes. — Google Street View

C’est un triste spectacle qu’offre depuis quelques jours le ruisseau de Quincampoix à Melesse au nord de Rennes. Des riverains ont donné l’alerte le 10 septembre, signalant une odeur nauséabonde et la présence de mousses dans le cours d’eau.

Dès le 30 août, le maire de la commune avait été prévenu d’un incident survenu dans la station d’épuration située à proximité. Il avait provoqué « un rejet non conforme dans le milieu naturel », selon les propos de l’élu rapportés par Ouest-France. Des analyses avaient alors été effectuées et une enquête ouverte pour déterminer l’origine de la pollution.

Des poissons morts sur plus de cinq kilomètres

La situation ne s’est guère améliorée depuis, avec « une pollution qui persiste et s’est même aggravée », selon Eau et Rivières de Bretagne. Des bénévoles de l’association de protection de l'environnement ont ainsi constaté que le ruisseau était « dévasté ». Des poissons morts ont été vus sur plus de cinq kilomètres. « Comment ces rejets non conformes ont-ils pu perdurer pendant une aussi longue période ? Pourquoi les mesures mises en place n’ont-elles pas suffi pour protéger la faune et la flore de cette rivière ? », interroge l’association dans un communiqué.

Dénonçant la « désinvolture » de la collectivité, Eau et Rivières de Bretagne annonce son intention de porter plainte dans le cadre d’une procédure judiciaire actuellement engagée par l’Office français de la biodiversité.