En 1979, Greenpeace face au rejet des déchets nucléaires en mer

NUCLEAIRE Chaque jour, « 20 minutes » vous propose des vidéos réalisées par son partenaire Brut 

20 Minutes avec Brut
— 
Illustration d'une activiste de Greenpeace.
Illustration d'une activiste de Greenpeace. — Marin Driguez/SIPA

En 1993, un accord international interdit le déversement des déchets nucléaires en mer. Mais pendant plus d’une décennie, les déchets nucléaires de faible niveau de radioactivité ont pu y être jetés. En 1979, la jeune association Greenpeace tentait d’empêcher les rejets du Gem, un navire s’affairant dans les eaux internationales.

À bord de leur zodiac et en essayant vainement de retenir les barils, les activistes filment et commentent la situation : « L’organisation craint que les barils se désintègrent sous la pression de la mer, rejetant des déchets radioactifs dont la durée de vie est estimée à plusieurs milliers d’années et qui pourraient contaminer le poisson et, au bout du compte, l’espèce humaine. » Retrouvez les images de cette action dans la vidéo de notre partenaire Brut.