Intempéries dans le Sud : Les fortes pluies ont entraîné une prolifération des moustiques

CA PIQUE Des moyens sont mis en oeuvre pour traiter les zones où ils prolifèrent

N.B.
— 
Un moustique (illustration)
Un moustique (illustration) — Corbett Gary Ne/SUPERSTOCK/SIPA

Ça risque de piquer, ces prochains jours, dans le Sud. Les fortes intempéries, qui s’abattent ces derniers jours sur l'Hérault ou le Gard, font le bonheur des moustiques. Sur « certains sols secs depuis plusieurs mois », aujourd’hui submergés, « ont été pondues et accumulées de très importantes quantités d’œufs d’espèces de moustiques nuisants », indique l’EID Méditerranée, l’Entente interdépartementale pour la démoustication, basée à Montpellier.

« Une éclosion des œufs et l’apparition de larves, en très fortes densités, ont été relevées par les agents » de l’EID. D’importants moyens ont été mis en œuvre pour traiter ces zones, via des avions et des hélicoptères, sur près de 2.700 hectares, dans les départements de l’Hérault, du Gard, et des Bouches-du-Rhône.

« Les densités larvaires sont telles que malgré la réussite des traitements appliqués, il reste des petites quantités de larves vivantes, le produit utilisé n’étant efficace que sur 80 à 90 % d’entre elles, déplore l’EID. La présence de ces larves résiduelles sur de larges superficies entraîne un cumul non négligeable de moustiques adultes, qui pourraient provoquer encore dans les prochains jours de fortes nuisances. »