Finistère : Un filet « fantôme » récupéré par des plongeurs au large de Douarnenez

POLLUTION Trois plongeurs sont intervenus mardi au large de Douarnenez, dans le Finistère, pour remonter un filet fantôme

20 Minutes avec agence
— 
CLS

Des plongeurs de l’antenne sud du Parc naturel marin d’Iroise, basée à Douarnenez ( Finistère), sont intervenus dans la baie mardi pour récupérer un filet fantôme. Il s’agit de filets volontairement abandonnés ou perdus en mer, rappelle France 3 Bretagne. Celui-ci, de 200 mètres de long et pesant près de 70 kg, avait été repéré par des plongeurs plaisanciers, indique Le Télégramme. Le filet se trouvait à 20 mètres de fond et a nécessité l’intervention de trois plongeurs, pendant 45 minutes.

À l’intérieur, de nombreux crustacés pris au piège. Pas moins de trois homards et plusieurs dizaines d’araignées de mer et de tourteaux ont pu être relâchés. D’autres n’avaient pas survécu.

Réalisation de filets biodégradables

Selon le parc marin, ces filets en polyamide représentent un tiers des déchets qui polluent la mer d’Iroise. Et cette matière provoque de nombreux dégâts. « Le polyamide se dégrade très lentement, libérant ses différents composants chimiques dans l’ environnement marin pendant plusieurs centaines d’années », explique le parc marin. En plus, ces filets fantômes sont dangereux pour les hommes, navigateurs ou plongeurs, ainsi que pour les animaux.

C’est d’ailleurs sur ces filets que souhaite se concentrer le parc marin, en proposant un modèle de gestion, de la source à la récupération des filets usagés. Des collecteurs ont été installés dans des ports partenaires. Des filets sans plastique et biodégradables devraient être réalisés dès l’année prochaine.