La chasse à la tourterelle des bois est interdite durant un an, annonce le gouvernement

OISEAUX D’après les scientifiques, cet oiseau migrateur a vu sa population divisée par cinq en quarante ans en Europe

20 Minutes avec agences
— 
Une tourterelle des bois. (Illustration)
Une tourterelle des bois. (Illustration) — David Tipling/REX Shutt/SIPA

Le gouvernement a interdit samedi la chasse à la tourterelle des bois, oiseau dont la population s’est effondrée en Europe, et qui avait été protégé par le Conseil d’Etat en 2020. « Jusqu’au 30 juillet 2022, la chasse de la Tourterelle des bois (Streptopelia turtur) est suspendue sur l’ensemble du territoire métropolitain », indique un arrêté du ministère de la Transition écologique au Journal officiel samedi.

Cet oiseau migrateur a vu sa population divisée par cinq en quarante ans en Europe, d’après les scientifiques. L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) – dont le congrès se réunit vendredi prochain à Marseille – l’a placé en « liste rouge » des espèces « vulnérables ». Pour autant, le gouvernement avait autorisé le tir de 17.460 individus en août 2020, avant que le Conseil d’Etat, le mois suivant, ne suspende l’arrêté.

44.000 tourterelles au printemps 2004, 4.000 au printemps 2021

Pour la campagne de chasse 2021, le gouvernement avait déjà fait savoir en juillet qu’il projetait d’interdire tout abattage. La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) s’en disait satisfaite. « On voit mal comment la France aurait pu continuer à laisser chasser cette espèce à l’agonie », écrivait-elle dans un communiqué. Mais elle déplorait que « cette suspension ne soit pas prise pour cinq ans au moins, l’espèce n’ayant aucune chance de retrouver un état satisfaisant de conservation à court et moyen terme ».

La LPO avançait ainsi que ses observateurs à la pointe de Grave, en Gironde, avaient dénombré l’arrivée de moins de 4.000 tourterelles des bois au printemps 2021, contre 44.000 au printemps 2004. La Fédération nationale de la chasse (FNC) soutient cette chasse au nom de la défense des chasses traditionnelles.