Bretagne : Le moustique tigre détecté pour la première fois dans la région

INSECTE La présence de larves et d’adultes a été signalée ces derniers jours à Domagné près de Rennes

Jérôme Gicquel
— 
Un moustique-tigre (illustration)
Un moustique-tigre (illustration) — LODI FRANCK/SIPA

Désormais présent sur 70 % du territoire métropolitain, le moustique tigre n’avait jusqu’alors jamais pointé sa trompe en Bretagne. Ce n’est malheureusement plus le cas puisque la présence de larves et d’adultes a été détectée ces derniers jours dans la commune de Domagné, à l’est de Rennes.

Pour retarder l’implantation définitive de cet insecte originaire d’Asie et vecteur de maladies graves, une société spécialisée a pulvérisé un traitement insecticide dans les quartiers concernés dans la nuit de jeudi à vendredi, indique l’Agence régionale de santé de Bretagne dans un communiqué.

Plus petit que le moustique commun

Les autorités sanitaires en profitent aussi pour rappeler à la population les gestes simples pour lutter contre l’implantation du moustique tigre, devenu un fléau dans certaines régions. Il est notamment recommandé de « supprimer et vider tous les endroits et objets pouvant retenir de l’eau de pluie » afin d’empêcher l’insecte de pondre et de proliférer.

Plus petit que le moustique commun, le moustique tigre, qui fait environ 5 millimètres, le moustique tigre a des rayures noires et blanches sur le corps et les pattes. Il vit et pique le jour et sa piqûre est douloureuse. Un site Internet a été mis en place pour signaler sa présence.