Normandie : Jean Castex annonce un nouveau projet de parc éolien dans la Manche

ENERGIE En visite à Saint-Nazaire, où sera mis en service le premier parc éolien maritime de France, Jean Castex a annoncé le lancement d'un nouveau projet au large de Barfleur

F.B. avec AFP
— 
Des éoliennes du parce en mer d'Arkona, dans la mer baltique, en Allemagne.
Des éoliennes du parce en mer d'Arkona, dans la mer baltique, en Allemagne. — Tobias SCHWARZ / AFP

En visite samedi à Saint-Nazaire sur le chantier du premier parc éolien maritime de France, le Premier ministre a confirmé le souhait du gouvernement de lancer un nouveau projet de parc éolien en Normandie, à côté du projet existant situé au large de Barfleur ( Manche), à l'est de Cherbourg.

«Il y a eu un débat public, qui a été conduit en Normandie en 2019 et en 2020, qui a permis d'identifier une zone au large de Barfleur, à 32 km des côtes», détaille l'entourage de Jean Castex, expliquant que le gouvernement voulait désormais «étudier une extension de ce premier projet, dans la même zone, juste à côté», avec pour objectif de «mutualiser certains équipements et notamment le raccordement».

Une saisine de la CNDP (Commission nationale du débat public) est prévue «dans les prochains jours» concernant ce nouveau projet de parc éolien en mer, indique la même source.

La France est très en retard dans le développement des parcs éolien off shore. Le premier opérationnel sera celui dit de Saint-Nazaire, au large du Croisic (Loire-Atlantique) en 2022. Il comprendra 80 éoliennes qui permettront d'alimenter l'équivalent de 20% de la consommation électrique de Loire-Atlantique