Chine : Une entreprise est en train de construire la « plus grande éolienne du monde »

ENERGIE Aussi haute que la Tour Eiffel, elle pourrait alimenter à elle seule près de 20.000 foyers

20 minutes avec agence
— 
Une éolienne (illustration)
Une éolienne (illustration) — F.Scheiber / 20 Minutes

L’entreprise chinoise « Ming Yang Smart Energy » serait sur le point de détrôner General Electric. En effet, la société vient de présenter son projet d’ éolienne géante en mer, rapporte FranceInfo, ce jeudi. Aussi haute que la Tour Eiffel et dotée de pales ayant chacune la longueur d’un terrain de football, cette installation deviendrait ainsi la plus grande éolienne du monde.

À ce jour, la plus grande éolienne se trouve dans le port de Rotterdam, où elle a été installée en 2019. Conçue par General Electric, elle serait en mesure d’alimenter pendant deux jours un foyer, grâce à un seul tour de pale. Or, l’éolienne chinoise pourrait faire beaucoup mieux. Avec ses 16Mgw, elle pourrait alimenter à elle seule près de 20.000 foyers.

Plusieurs projets français en développement

En outre, ces éoliennes géantes en mer permettraient de diminuer le prix de l’électricité éolienne, et donc décarbonée, d’ici 2050 grâce à des frais d’installation, de maintenance et de raccordement moins importants. La future éolienne chinoise devrait voir le jour d’ici deux ans. Dans ce domaine, la France, accuse un certain retard, et ce malgré un espace maritime important. L’Hexagone ne possède qu’une seule éolienne flottante installée au large du Croisic.

Plusieurs projets seraient toutefois en développement, à savoir quatre fermes flottantes, dont trois en Méditerranée, et sept parcs éoliens offshore qui devraient voir le jour entre 2022 et 2024. Les premiers devraient être installés au large de Saint-Brieuc, Saint-Nazaire, Fécamp et Courseulles. À terme, l’objectif est que l’éolien en mer représente, d’ici 2050, 25 % de la production d’électricité en France.