Incendie dans le Var : Comment le massif des Maures peut renaître de ses cendres

CATASTROPHE Chaque jour, « 20 minutes » vous propose des vidéos réalisées par son partenaire Brut

20 Minutes avec Brut
— 
Bruno Teissier du Cros parcours le massif des Maures calciné, pour Brut.
Bruno Teissier du Cros parcours le massif des Maures calciné, pour Brut. — capture

Environ 7000 hectares de forêt ont brûlé dans le Var la semaine du dix-sept août. Pour le massif des Maures, c’est tout un écosystème qui a été calciné. Cette réserve naturelle abritait pas moins de 250 espèces de faune et de flore. Bruno Teissier du Cros, expert en défense des forêts contre les incendies à l’Office national des forêts, ce genre d’incendies arrive trop fréquemment pour que la nature se régénère totalement : « Pour retrouver la forêt telle qu’elle était avant le feu et en bonne santé, il faudra une trentaine, voire une quarantaine d’années pour qu’elle se reconstitue, si, et seulement si, il n’y a pas de feu qui repasse dans le secteur. »

Pour savoir comment agir pour que cette forêt se régénère, les autorités doivent attendre de voir comment les espèces se comportent. Mais dans la majorité des cas, l’action humaine n’est pas nécessaire : « On sait par expérience qu’il vaut mieux laisser la nature faire son travail. Elle le fait très bien, donc on peut espérer que d’ici trois ou quatre ans, un non-initié ne soit pas capable de dire qu’un feu est passé. ». La force de la nature, malgré les catastrophes et les brûlures.

Bruno Teissier du Cros parcourt le massif des Maures incendié, dans la vidéo de notre partenaire Brut.