Juillet 2021, le mois le plus chaud jamais enregistré sur Terre ?

CHANGEMENT CLIMATIQUE Le mois de juillet 2021 a été le mois le plus chaud jamais enregistré sur Terre, a indiqué vendredi l'Agence nationale océanique et atmosphérique américaine (NOAA)

20 Minutes avec AFP
— 
Canicule à Seattle (Etats-Unis),
Canicule à Seattle (Etats-Unis), — Ted S. Warren/AP/SIPA

« Ici, la première place est la pire », lance Rick Spinrad, chef de l'Agence nationale océanique et atmosphérique américaine (NOAA). Dans un communiqué, ce vendredi, l’agence américaine assure que ce mois de juillet 2021 est « le plus chaud jamais enregistré sur Terre »

Ce nouveau record « s’ajoute à la trajectoire inquiétante et dérangeante sur laquelle le changement climatique a mis le globe", pointe Rick Spinrad. La température globale à la surface de la planète a été plus élevée de 0,01°C par rapport au précédent mois de juillet le plus chaud, en 2016 (qui était alors arrivé à égalité avec les mois de 2019 et 2020). Les relevés ont commencé il y a 142 ans, a précisé NOAA.

La semaine dernière, le Service Copernicus pour le changement climatique (C3S), le système d’observation satellitaire de la Terre de l’Union européenne, avait déjà signalé que nous vivions le troisième mois de juillet le plus chaud jamais enregistré au niveau mondial, à égalité avec juillet 2020. Et même le deuxième mois de juillet le plus chaud jamais enregistré en Europe. Il est fréquent que les agences présentent de petites différences dans leurs données.