La Thaïlande interdit des écrans solaires nuisibles aux coraux dans ses parcs marins

ENVIRONNEMENT La Thaïlande a interdit mercredi les crèmes solaires contenant des substances chimiques susceptibles de causer des dégâts aux récifs de corail dans ses parcs nationaux marins 

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration de coraux
Illustration de coraux — Canva/20 Minutes

« Ils détériorent les récifs de corail, détruisent les larves de corail, entravent leur système reproductif et causent le blanchissement des coraux ». En s’appuyant sur des études scientifiques, la Thaïlande a fait entrer en vigueur, ce mercredi, un décret qui interdit l’usage dans ses parcs nationaux marins des crèmes solaires contenant des composés chimiques comme l'oxybenzone, l'octinoxate, le 4-methylbenzylidene camphor ou le butylparaben.

3.000 dollars d’amende pour les contrevenants

Ces produits servent de filtres pour protéger la peau des rayons UVA et UVB ou, comme les parabens, de conservateurs permettant de lutter contre les germes. Les contrevenants risquent une amende de 100.000 bahts thaïlandais (3.000 dollars), mais les autorités n’ont pas précisé comment elles comptaient faire respecter l’interdiction.

Les plages thaïlandaises sont une destination très prisée attirant habituellement des millions de touristes, mais les écrans solaires qu’ils utilisent sont devenus une source d’inquiétude pour la survie des fragiles coraux, à la croissance très lente. Le secteur crucial du tourisme a été dévasté par la pandémie de Covid-19, le gouvernement ayant imposé des restrictions très strictes à l’entrée du territoire thaïlandais.