Pyrénées : Les images rares d’une ourse en train d’allaiter son petit

BIODIVERSITE Les agents de l’Office de la biodiversité ont pu filmer fin juin en Ariège une ourse avec son petit

Béatrice Colin

— 

Une ourse et ses deux oursons (illustration).
Une ourse et ses deux oursons (illustration). — JULIAN COX/SOLENT NEWS/SIPA

Ce sont des images rares, capturées le 21 juin dernier à Bonac-Irazein, une petite commune ariégeoise des Pyrénées. Des agents de l’équipe Ours, membres de l’Office français de la biodiversité, et un particulier, ont pu observer sur une pente rocheuse du massif une femelle et son petit, ainsi que le moment où elle l’allaite.

Les images d'une ourse en train d'allaiter son petit dans les Pyrénées ariégeoises en juin dernier.
Les images d'une ourse en train d'allaiter son petit dans les Pyrénées ariégeoises en juin dernier. - Equipe ours / OFB

« Les observations de ce comportement sont très rares et ces images exceptionnelles dans les Pyrénées », indique l’OFB dans une vidéo postée la semaine dernière.

Dix oursons déjà repérés

On y voit aussi d’autres ourses et leurs petits nés au cours de l’hiver. Selon un premier décompte réalisé par l’association Adet-Pays de l’ours, au 30 juin, quatre portées de dix 10 oursons auraient été détectées sur le versant français des Pyrénées, et une portée de trois oursons côté espagnol. Des relevés génétiques de cette dernière devraient être comparés avec celle repérée à Ustou, en Ariège en juin dernier, pour savoir s’il s’agit de la même.

Au cours du premier semestre, plus de 500 indices indirects de la présence d’un plantigrade ont été collectés par les membres du réseau Ours brun sur quatre départements pyrénéens, de la Vallée d’Aspe jusqu’à la commune ariégeoise de Perles-et-Castelet. Sortis tôt des tanières, les premiers ours ont montré le bout de leur truffe dès le 11 février. Les naissances de cette année s’ajouteront à l’effectif de l’an dernier, estimé par les membres de l’office de la biodiversité a minima à 64 ours présents sur le massif.