Bouches-du-Rhône et Vaucluse : Nouvel épisode de chaleur et de pollution à l’ozone

QUALITE DE L'AIR La préfecture des Bouches-du-Rhône a déclenché ce dimanche la procédure d’alerte de niveau 1 relative à un épisode de pollution à l’ozone, le Vaucluse, lui, enclenche la procédure d'information-recommandation.

A.V.

— 

Illustration d'embouteillages à Marseille
Illustration d'embouteillages à Marseille — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

EDIT du 13 juin à 17 heures : Le Vaucluse atteint le seuil d’information-recommandation

On respire mal à Marseille et dans le Vaucluse. Après avoir activé samedi une procédure d’information-recommandation, le préfet du département a déclenché, ce dimanche, la procédure d’alerte de niveau 1 relative à un épisode de pollution de l’air à l' ozone. Elle devrait être levée ce lundi, précise Atmosud.

Les fortes températures et le peu de vent sont des situations propices à ce type de pollution. Le déclenchement de cette procédure entraîne notamment l’abaissement des vitesses maximales autorisées de 20 km/h sur autoroutes et routes nationales.

En 2019, Atmosud avait recensé 21 épisodes de pollution de l’air à l’ozone dans les Bouches-du-Rhône, certains durant plusieurs jours.

Un peu plus tard dans la journée, c’est la préfecture du Vaucluse qui a pris des mesures, en activant la procédure d’information-recommandation, préalable au seuil d’alerte de niveau 1, constatant une « concentration en particules dans l’atmosphère ». La préfecture a annoncé aussi le renforcement des mesures de contrôle concernant, notamment, le niveau de pollution des véhicules et d’éventuels débridages de cyclomoteurs, et le respect de l’interdiction de brûlage de déchets verts.