Etats-Unis : Un zoo euthanasie des animaux touchés par le réchauffement des températures

CHANGEMENT CLIMATIQUE Face aux effets du réchauffement climatique sur les bœufs musqués, le zoo du Minnesota avait stoppé son programme de reproduction de l'espèce il y a dix ans

20 Minutes avec agences
— 
Des bœufs musqués (illustration).
Des bœufs musqués (illustration). — 12019 / Pixabay

Le zoo du Minnesota a euthanasié deux bœufs musqués femelles rendus malades par la hausse des températures dans cette région à l’extrême nord des Etats-Unis. Les responsables de l’établissement ont justifié leur décision ce jeudi dans un communiqué.

Ils y évoquent « plusieurs problèmes liés à l’âge qui se sont combinés avec la chaleur du printemps et de l’été ». La décision a été prise en avril après de « longs échanges entre les vétérinaires, les soigneurs et la direction du zoo », explique The Independent. Tous ont jugé qu’il s’agissait « du choix le plus humaniste lorsqu’on en arrive à un point où il n’est plus possible de gérer des troubles de santé cliniques ».

Une espèce affaiblie ces dernières années

Les problèmes attribués au réchauffement des températures étaient apparus il y a une dizaine d’années. Les bœufs musqués, originaires de la toundra de l’Arctique, ont commencé à être affectés par le climat. La direction a alors choisi de cesser la reproduction de cette espèce, présente dans le zoo depuis son ouverture en 1978. Au total, 65 veaux de cette race sont nés au zoo du Minnesota.

Le réchauffement a décimé le troupeau au fil des années. Les animauxeuthanasiés étaient les deux derniers représentants de l’espèce vivant encore au zoo. La zone qu’ils occupaient va désormais accueillir un groupe de chevaux sauvages d’Asie. « Nous avons une responsabilité envers ces animaux », a estimé Taylor Yaw, à la tête du service vétérinaire du zoo.