Hérault : La baleine grise, égarée loin du Pacifique, a été observée à Palavas-les-Flots

CETACES Elle a été approchée par des sapeurs-pompiers et une équipe de scientifiques

Nicolas Bonzom

— 

Les sapeurs-pompiers ont pu approcher la baleine, ce mardi
Les sapeurs-pompiers ont pu approcher la baleine, ce mardi — Sapeurs-pompiers du 34

Une baleine grise de plus de 7 mètres de long a été aperçue, ce mardi après-midi, en Méditerranée, à Palavas-les-Flots (Hérault). L’animal a été approché au niveau de l’embouchure de l’étang du Prévost, par plusieurs plongeurs des sapeurs-pompiers, qui ont accompagné une équipe de scientifiques pour l’observer.

Selon Adrien Gannier, vétérinaire et membre du réseau Echouages de mammifères marins, il s’agit du spécimen, égaré loin du Pacifique, qui a été vu il y a quelques jours dans les Alpes-Maritimes (lire ici). Ce sont d’abord des témoins qui ont aperçu l’animal, à Palavas-les-Flots, avant que des spécialistes ne l’approchent. C’est un baleineau, âgé d’une quinzaine de mois. Une première, en Méditerranée française.

Où désormais, va-t-il aller ? « Si on est optimiste, on peut imaginer qu’il va continuer vers le Sud, et d’ici quelques semaines, il arrivera à sortir de la Méditerranée, en passant par Gibraltar, indique Adrien Gannier à 20 Minutes. Si on est pessimiste, on peut craindre qu’il n’ait plus assez de forces, qu’il soit trop dérangé par des plaisanciers ou qu’il soit pris dans un filet de pêche. Ou qu’il n’ait pas le réflexe d’aller au Sud. Car c’est le printemps, et dans la tête d’une baleine, il faut monter au Nord, pour aller vers les pôles. C’est une gymnastique intellectuelle que l’on n’est pas sûr qu’il ait. Je préfère rester optimiste. »