Occitanie : La présence d'un nouveau loup a été identifiée entre le Tarn et l'Hérault

ANIMAUX Des prélèvements ont permis de recenser la présence d'un nouveau mâle dans le coin

N.B.

— 

Un loup (illustration)
Un loup (illustration) — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Il y a un nouveau loup, entre l'Hérault et le Tarn. Des prélèvements d’urine, collectés à Anglès, à la frontière entre les deux départements, ont permis à l’Office français de la biodiversité (OFB) de recenser la présence dans le secteur du Somail d’un mâle de lignée italo-alpine, qui n’avait pas été identifié jusqu’à présent.

Par ailleurs, des échantillons de poils et d’urine, prélevés non loin de là, à Murat-sur-Vèbre, confirment la présence d’un loup mâle, qui avait déjà été identifié depuis 2016.

Le sud du Larzac surveillé de près

« Ce sont donc deux loups mâles différents qui sont présents sur le nord-ouest du département de l’Hérault et le sud-est du département du Tarn, indiquent les services de la préfecture et de l’OFB. D’autres indices biologiques collectés durant l’hiver sont encore en cours d’analyse. » Le classement en Zone de présence permanente (ZPP) du secteur du Somail sera déterminé « en fonction des indices de présence qui seront collectés ».

Par ailleurs, un autre secteur est également surveillé dans l’Hérault depuis la fin de l’année 2020 : le sud du plateau du Larzac, où « plusieurs indices de présence ont été confirmés et plusieurs constats de prédations » ont été relevés.