Guatemala : Le volcan Pacaya est de nouveau entré dans une phase éruptive

COULÉE DE LAVE Le volcan est passé d’une « activité explosive » à une « activité effusive prédominante » selon les experts

20 Minutes avec agences

— 

Une image du volcan Pacaya, au Guatemala, en éruption en 2020.
Une image du volcan Pacaya, au Guatemala, en éruption en 2020. — Moises Castillo/AP/SIPA

L’Institut national de volcanologie (Insivumeh) a réactivé ce jeudi la surveillance du volcan Pacaya, au Guatemala. Une nouvelle coulée de lave a été observée sur ses flancs, moins d’une semaine après la fin de la dernière phase éruptive.

« Il n’est pas exclu que des épisodes de haute explosibilité soient générés dans les heures ou les jours qui viennent », a indiqué un responsable de l’Insivumeh. Le 23 avril, l’institut avait annoncé la fin de la période de forte activité éruptive du volcan de 2.552 m de haut, situé à environ 25 km au sud de la ville de Guatemala. Cette phase avait débuté le 5 février.

Une pluie de cendres en mars

Moins d’une semaine plus tard, les « paramètres de surveillance sismique » ont indiqué le passage d’une « activité explosive » à une « activité effusive prédominante », entraînant une nouvelle coulée de lave. Cette dernière, d’environ 200 m, est issue d’une nouvelle fissure dans les parois du volcan.

Fin mars, des rafales de vent avaient provoqué une pluie de cendres, entraînant la fermeture durant une journée du seul aéroport international du pays. En mai 2010, le volcan Pacaya avait connu une importante éruption qui avait causé la mort d’un journaliste venu couvrir l’événement. Outre ce colosse, deux autres volcans (Fuego et Santiaguito) sont également actifs au Guatemala.