Loire-Atlantique : Déjà une alerte sécheresse et des restrictions d'eau

CLIMAT Le manque de précipitations des dernières semaines a fait fortement baisser le débit de certains cours d’eau

J.U.

— 

Illustration d'arrosage d'un champ de culture en Loire-Atlantique
Illustration d'arrosage d'un champ de culture en Loire-Atlantique — S. Salom Gomis/ SIPA

« Eviter tout gaspillage et maîtriser sa consommation d’eau. » Voilà le message lancé par la préfecture de Loire-Atlantique depuis ce week-end alors que le printemps s’installe tout juste dans le département. Après une saison estivale compliquée, le spectre de la sécheresse est de retour, et il arrive particulièrement tôt dans l’année. « Le manque de précipitation des dernières semaines a fait fortement baisser le débit des cours d’eau, jusqu’à atteindre le seuil d’alerte pour le bassin-versant des Côtiers bretons, à l’ouest du département », indiquent les autorités.

L’ensemble du département de Loire-Atlantique a ainsi été placé en situation de vigilance, et de premières restrictions quant à l’usage de l’eau ont été décidées. Un arrêté préfectoral limite les prélèvements dans les cours d’eau, les retenues et les nappes phréatiques pour les agriculteurs ou les collectivités qui voudraient procéder à l’irrigation des grandes cultures, ou à l’arrosage des espaces verts. Concernant l’eau potable, les particuliers ne sont pas pour l’instant soumis à des interdictions, mais sont appelés à « un usage raisonné ».

Le mois de mars « très en dessous des normales »

Aucun épisode de pluie n’est prévu dans les jours à venir, ce qui pourrait encore aggraver la situation.

« Après une fin d’année 2020 bien arrosée, on note un début d’année 2021 plutôt sec, le mois de mars a été très en dessous des normales » en matière de pluviométrie, indique Météo-France. Un « ensoleillement hors norme » a également été observé sur les Pays-de-la-Loire.