Lyon : Plus de 19.000 mégots de cigarette ramassés en deux heures

ENVIRONNEMENT Samedi après-midi, vingt-trois bénévoles de l'association Hebdo Ecolo ont entrepris de nettoyer une partie du 6e arrondissement de Lyon en ramassant les mégots

C.G.

— 

Un mégot de cigarette met plus de uinze ans pour se dégrader complètement.
Un mégot de cigarette met plus de uinze ans pour se dégrader complètement. — ALLILI MOURAD / SIPA

Ces derniers mois, les actions spontanées pour nettoyer la ville de Lyon de leurs déchets et protéger ainsi l’environnement se sont multipliées à Lyon. Plusieurs associations ou collectifs de bénévoles se sont mis en quête de repêcher les encombrants jetés négligemment dans les deux fleuves de la ville ou près de la darse nautique de la Confluence.

Pour d’autres, il s’agit de ramasser patiemment les mégots de cigarette jetés en dehors des cendriers ou des poubelles prévus à cet effet. C’est le cas du groupe Hebdo Ecolo Lyon, qui a arpenté samedi les rues du 6e arrondissement de Lyon.

Un seul mégot pollue 500 L d’eau

23 bénévoles, répartis en trois groupes, se sont rendus place Maréchal-Lyautey, place de l’Europe, cours Lafayette, rue Pierre-Corneille mais aussi sur le quai Sarrail et l’aire de jeu Quinet. Bilan de l’opération : 19.500 mégots de cigarette collectés en deux heures. « Ce qui permet de protéger ainsi 9,8 millions de litres d’eau », avancent les bénévoles sachant qu’un seul mégot, « premier déchet des villes » pollue à lui seul 500 L d’eau.

« 137.000 mégots sont jetés par terre par seconde dans le monde, argumente la communauté sur sa page Internet. Un seul mégot laissé pendant quatre jours dans un litre d’eau tue la moitié des petits poissons présents dans ce même litre ». Toujours selon l’association, 70 % des oiseaux et 30 % des tortues sont infectés par des produits chimiques de mégots de cigarettes.