Orne : Un parc éolien arrêté à cause des nuisances sonores pour les riverains, une expertise en cours

NUISANCES SONORES Les riverains se plaignent depuis près de deux ans des nuisances sonores générées par le parc éolien

20 Minutes avec agence

— 

Des éoliennes, illustration
Des éoliennes, illustration — WAM/SIPA

La préfecture de l’Orne a pris la décision fin janvier de mettre à l’arrêt le parc éolien d’Echauffour. Un arrêté de « mesure d’urgence pour non-conformité constatée » a été publié début février pour entériner la décision, rapporte France 3 Normandie.

Cela faisait près de deux ans que les riverains se plaignaient des nuisances sonores générées par ces éoliennes. Des études ont prouvé qu’il y avait bien des dépassements des seuils réglementaires du volume acoustique.

Un soulagement pour les riverains

La préfecture a annoncé sa décision le 26 janvier dernier avant de préciser le 8 février les modalités de cet arrêt. Les pales des éoliennes seront ainsi à l’arrêt pendant cinq mois tous les jours entre 19 h et 7 h du matin. Durant cette période, une expertise devra être menée par un expert extérieur sur le parc éolien.

Pour pouvoir redémarrer, le parc éolien ne devra pas générer plus de 10 décibels de plus que le son ambiant en journée et pas plus de 4 décibels de plus durant la nuit. Pour les riverains, excédés par ces nuisances sonores, la décision de la préfecture est un véritable soulagement.