Des règles, équerres ou rapporteurs seront fabriqués avec le plastique issu des masques collectés, recyclés et valorisés à Meudon.
Des règles, équerres ou rapporteurs seront fabriqués avec le plastique issu des masques collectés, recyclés et valorisés à Meudon. — Ville de Meudon

RECYCLAGE

Meudon transforme les masques chirurgicaux en règle plastique

La commune des Hauts-de-Seine a lancé cette semaine une collecte des masques chirurgicaux ou en tissu pour les recycler. Leur valorisation sera destinée aux écoliers de la ville

Après la collecte des mégots, celle des masques. Cinquante millions de masques sont utilisés chaque semaine en France. A son échelle, Meudon a décidé de les collecter – qu’ils soient en tissu ou chirurgicaux – pour les recycler.

Le maire de Meudon Denis Larghero dépose un masque dans un point de collecte.

La ville des Hauts-de-Seine veut « conforte sa position de pionnière en matière de lutte contre les déchets polluants en milieu urbain ». Cette collecte est une première en Ile-de-France, selon le compte Twitter de la collectivité. 

Pour ce faire, 25 points de collecte ont été déployés à Meudon cette semaine. On les trouve sur les marchés, dans les écoles et les bâtiments administratifs. 

« La récolte et le tri (après sept jours de quarantaine) sont assurés par l’ANRH, une association d’insertion », explique la ville de Meudon. Puis « la matière est valorisée par la start-up Plaxtil, à Châtellerault. »

Et que va devenir le plastique récupéré des masques ? « Il servira à fabriquer des règles et des équerres pour les écoliers meudonnais. »