Des « méduses » extrêmement dangereuses retrouvées sur le littoral de la Manche

PRUDENCE Si un promeneur était piqué par une des physalies, il pourrait mourir

20 Minutes avec agence

— 

Israël : Des milliers de méduses bleues menacent de boucher une centrale électrique — 20 Minutes

Une vingtaine de physalies, ressemblant à des méduses, ont été découvertes sur la plage de La Hague ( Manche) début janvier. Une incroyable trouvaille puisque ces spécimens évoluent habituellement « en zone tropicale », a indiqué Sébastien Houiller, garde du littoral normand, au Parisien.

Il ne faut surtout pas les toucher

Leur présence sur cette plage normande n’a pas vraiment ravi les autorités. Elles sont même plutôt inquiètes. Il faut dire que les physalies, appelées également « vessies de mer », n’ont pas bonne réputation. Si un marcheur posait son pied dessus, il pourrait ressentir une très vive douleur voire, dans des cas extrêmes, des gênes respiratoires et cardiaques. Le danger est bien réel car la victime, si elle est allergique, peut même décéder.

La municipalité de La Hague a donc décidé d’alerter ses habitants en postant un message sur Facebook. « Si vous constatez la présence de physalies sur les côtes de la Hague, surtout ne les touchez pas et tenez vos chiens en laisse. » La mise en garde doit être prise en sérieux car « même sur le sable, même desséchés, ils peuvent encore transmettre leur venin plusieurs semaines, voire plusieurs mois après leur échouage », alerte Dominique Mallevoy, spécialiste de ces espèces.