L’aventurier Guirec Soudée attaqué par une tortue au milieu de l’Atlantique

ANIMAUX Le Breton connu pour ses périples avec sa poule Monique traverse l’Atlantique à la rame

Camille Allain

— 

Le navigateur breton Guirec Soudée a entrepris une traversée de l'Atlantique à la rame mais sans sa poule Monique.
Le navigateur breton Guirec Soudée a entrepris une traversée de l'Atlantique à la rame mais sans sa poule Monique. — Guirec Soudée

Cette fois, il a laissé Monique à terre. Connu pour son long périple à la voile dans les glaces du Groenland avec sa poule Monique, Guirec Soudée a cette fois opté pour une traversée de l’Atlantique à la rame. Parti mi-décembre des îles Canaries, le jeune aventurier originaire des Côtes d’Armor a vécu une curieuse mésaventure au 28e jour de son périple. Sur son site, le jeune aventurier raconte. « J’entends un boom boom sur la coque. Je m’arrête de mâcher mes biscuits, je me concentre, bouche ouverte… Plus rien. Je me dis que c’est la houle qui tape sur la coque ou la dérive… Trente secondes plus tard : boom boom ! Plus fort et la coque sous mes pieds qui bouge. »

Le jeune aventurier explique avoir sorti la tête de son embarcation et découvert une tortue marine au milieu des grosses vagues. Pour une raison inconnue, l’animal se plaisait à venir heurter la coque. « Mon bateau fait une tonne et pourrait l’assommer ! Mais surtout, elle pourrait me couler », explique Guirec Soudée. Le jeune Breton aura finalement réussi à semer la tortue ninja en usant de la force de ses bras pendant trente minutes.

Parti le 15 décembre, l’intrépide homme de la mer s’est donné deux mois pour rejoindre Saint-Barthélemy, une île dans les Antilles, à 5.000 kilomètres des Canaries. Il y retrouvera de vieilles connaissances, lui qui a passé plusieurs mois dans ce petit paradis pour travailler et financer son voyage dans les glaces.