Saint-Nazaire : Une fuite de pétrole signalée à la raffinerie Total de Donges

POLLUTION Des traces d’hydrocarbures ont été localisées en Loire, mais « aucun dommage environnemental n’a pour le moment été constaté », indique la préfecture

J.U.
— 
DONGES, le 18/10/2010 La raffinerie de Donges, la nuit
DONGES, le 18/10/2010 La raffinerie de Donges, la nuit — © Fabrice ELSNER

L’incident remonte à ce week-end mais il n’est pas encore réglé : samedi, une fuite de pétrole brut a été identifiée à la raffinerie de Donges après que des irisations ont été observées dans la Loire. La préfecture indique qu' « aucun dommage environnemental n’a été constaté à ce stade » (pas de mortalité ni chez les poissons ni chez les oiseaux), mais demande ce jeudi à Total de « prendre les mesures visant à limiter les conséquences de l’incident ».

D’après les premiers éléments, « quelques litres » de pétrole ont été déversés dans la Loire après une fuite survenue dans une canalisation enterrée, reliant la raffinerie à un appontement situé en bord de fleuve. Les tuyaux en cause sont en cours de vidange, indique la préfecture, qui a demandé l’expertise du Cedre, association spécialisée dans le traitement des pollutions accidentelles des eaux. Des barrages flottants ont également été mis en place pour tenter de contenir les irisations.

La préfecture a imposé à Total, ce jeudi, de s’assurer du bon traitement de la pollution générée par cette fuite, « notamment dans le sol ». Elle a également donné un mois à la raffinerie pour justifier des actions mises en œuvre mais aussi pour identifier les causes de cet incident.