Les dauphins souffrent d’une maladie de peau mortelle à cause du réchauffement climatique

BIODIVERSITE En cas d’exposition prolongée à de l’eau douce, les cétacés développent des bactéries et des champignons sur leur peau, ce qui peut provoquer leur mort

20 Minutes avec agence

— 

Un dauphin mort après s'être échoué dans la baie de Tasmanie, en Australie, le 24 septembre 2020.
Un dauphin mort après s'être échoué dans la baie de Tasmanie, en Australie, le 24 septembre 2020. — Mell CHUN / AFP

Des dauphins sont actuellement touchés par une maladie de peau causée par une exposition prolongée à l’eau douce, rapportait The Guardian mardi. Ce sont des chercheurs américains et australiens qui ont fait cette découverte, alors qu’ils étudiaient des spécimens au large des Etats-Unis, de l'Amérique du Sud et de l'Australie.

Ces animaux sont touchés par de graves lésions cutanées, comparables à une brûlure au troisième degré, provoquant d’importantes douleurs ainsi que le développement de bactéries et de champignons sur leur peau. De premiers dauphins blessés avaient pu être observés en 2005 dans un lac, moins salé que de l’eau de mer, en Louisiane. Depuis, le nombre de cas similaires s'est accru.

En cause, le changement climatique

La peau des dauphins « est aussi sensible que la nôtre, voire peut-être davantage, ce qui doit être incroyablement douloureux », explique un vétérinaire de l’université Murdoch de Perth, en Australie, qui est également coauteur d’un article publié dans la revue Scientific Reports. La dermatite mène ainsi les cétacés vers une mort lente et dans la souffrance.

Ils sont donc actuellement davantage exposés à la présence d’eau douce dans leur habitat naturel. Et les chercheurs soulignent que le changement climatique est à l’origine de ce phénomène.