Bolivie : Des biologistes découvrent 20 espèces d’animaux et de végétaux totalement inconnues

PETITS NOUVEAUX Les scientifiques ont aussi pu observer des spécimens qui n’avaient plus été aperçus depuis des dizaines d’années

20 Minutes avec agence
— 
Illustration d'une grenouille.
Illustration d'une grenouille. — Meigneux/SIPA

Lors d’une expédition de deux semaines menée dans les montagnes de Bolivie en 2017, une équipe de 17 biologistes a découvert 20 nouvelles espèces animales et végétales. Ces scientifiques ont dévoilé les résultats de leur mission ce lundi 14 décembre sur le site de l’ONG environnementale Conservation International, rapporte Numerama.

Les spécialistes ont notamment répertorié des nouveaux spécimens de papillons, de serpents, de bambou et d’orchidées. Les chercheurs ont également déniché une « grenouille lilliputienne » jusqu’ici inconnue. Cette dernière, d’une taille d’1 cm, était difficilement repérable en raison de sa couleur similaire à celle de la mousse et d’humus.

Un papillon réapparaît un siècle plus tard

Les espèces mises au jour ont été observées à proximité de la ville de La Paz. « Imaginez un centre urbain animé et peuplé à seulement 50 kilomètres d’une vallée vierge débordant de biodiversité », s’est émerveillé Trond Larsen, qui a codirigé l’expédition.

Dans cette « zone [qui] est devenue un refuge » pour les animaux et les plantes, les biologistes ont également pu observer des espèces qui n’avaient plus été aperçues depuis si longtemps qu’on les croyait parfois disparues. C’est par exemple le cas d’une plante qui n’avait pas été recensée depuis 127 ans, ou encore d’un papillon introuvable depuis 98 ans.

Tant d’espèces à découvrir

Cette « remarquable redécouverte d’espèces que l’on croyait éteintes » illustre selon Trond Larsen la manière dont le développement durable « peut garantir la protection à long terme de la biodiversité ». Les espèces découvertes pendant cette mission taxinomique couronnée de succès sont à retrouver en photo ici.

Au total, 71 nouveaux spécimens avaient été répertoriés en 2019. On estime que 7 à 8 millions d’espèces peuplent notre planète. La grande majorité d’entre elles n’ont pas encore été décrites scientifiquement.