Pollution : Le Vanuatu déclare la guerre au plastique qui rend son lagon vert

PARADIS PERDU Chaque jour, « 20 Minutes » vous conseille une vidéo réalisée par son partenaire Brut

Stéphane Leblanc

— 

Sur les îles de Vanuatu, les habitants ont déclaré la guerre au plastique
Sur les îles de Vanuatu, les habitants ont déclaré la guerre au plastique — CAPTURE D'ECRAN

Le lagon bleu turquoise est devenu vert. La raison : des tonnes de déchets plastiques qui se sont accumulés sur la terre comme dans la mer. La communauté du pont d’Erakor, sur l'île paradisiaque du Vanuatu, a déclaré la guerre au plastique.

Face à ce fléau, les habitants s’organisent, comme le montre cette vidéo de notre partenaire Brut. On y voit la communauté la communauté d’Erakor Bridge se réunir chaque semaine pour ramasser les déchets. La collecte commence au bord d’un lagon et se poursuit vers les jardins. Les habitants utilisent également des pirogues afin de ramasser les détritus qui se trouvent dans l’eau avec courage et obstination.