Canal du Midi : Un appel aux dons lancé en pleine crise pour replanter 2.000 arbres

GENEROSITE Les platanes qui bordent le canal du Midi sont menacés depuis plusieurs années par la maladie du chancre coloré. Un appel aux dons est lancé par VNF, alors que les crises sanitaire et économique pèsent sur la collecte de fonds

N.S.

— 

A bord d'une péniche sur le canal du Midi à côté des Allées de Barcelone, à Toulouse.
A bord d'une péniche sur le canal du Midi à côté des Allées de Barcelone, à Toulouse. — Fred Scheiber/20Minutes

Un appel aux dons pour rester dans le vert. 190.000 chênes, ormes, pins parasols et platanes constituent la voûte arborée qui couronne le canal du Midi sur ses 240 km de longueur, entre Toulouse et la Méditerranée. Les platanes sont les plus nombreux, mais aussi les plus fragilisés, à cause du chancre coloré. 26.000 d’entre eux ont déjà été abattus pour tenter d’endiguer la propagation de cette maladie due à un champignon microscopique, et plus de 16.000 sont en danger.

Cet hiver, Voies navigables de France (VNF) vise la replantation de 2.000 arbres le long de l’ouvrage du XVIIe siècle, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Mais pour cela, sa mission mécénat lance un appel à la générosité via Internet, à l’intention des entreprises comme des particuliers.

3.000 euros nécessaires par arbre

Chef de cette mission, Laurent Adnet constate que la crise sanitaire liée au Covid-19 et la période économique très incertaine qui en découle « entraînent un certain recul des dons », encore aggravé par l’impossibilité d’organiser des collectes en « présentiel ». Selon VNF, sa mission mécénat a récolté sept millions d’euros depuis sa création. 3.000 € par arbre sont nécessaires.

La générosité des donateurs, ainsi que les investissements publics, ont permis depuis près de 10 ans la replantation de 12.000 arbres, la rénovation de 32 km de berges et l’installation de quelque 900 nichoirs.