Occitanie : Un pic de pollution aux particules en suspension prévu en Haute-Garonne et dans le Tarn-et-Garonne

QUALITE DE L'AIR Le chauffage et la circulation automobile, ajoutés aux mauvaises conditions météo, un mauvais combo pour cette journée de lundi

B.C.

— 

Pollution automobile. station de detection et d'analyse des polluants mise en place par l'ORAMIP. (Observatoire Regional de l'air en Midi Pyrenees.). Rocade.
Pollution automobile. station de detection et d'analyse des polluants mise en place par l'ORAMIP. (Observatoire Regional de l'air en Midi Pyrenees.). Rocade. — Alexandre GELEBART/20MINUTES

La qualité de l’air ne sera pas très bonne, voire mauvaise, en Haute-Garonne et dans le Tarn-et-Garonne. Atmo Occitanie, l’observatoire régional de la qualité de l’air, a émis une alerte pour un épisode de pollution aux particules en suspension (PM 10) pour ce lundi 30 novembre.

Issues des activités humaines, en particulier de la combustion du chauffage et des énergies fossiles utilisées par les voitures ou centrales thermiques, elles peuvent avoir des conséquences néfastes sur les poumons, notamment chez des personnes déjà fragilisées.

Ce lundi, les conditions météorologiques ne devraient pas permettre leur dispersion dans les deux départements, mais celles de demain annoncent une nette amélioration. En attendant, des recommandations sanitaires sont émises par Atmo et l’Agence régionale de santé à l’attention des femmes enceintes, nourrissons, personnes âgées et celles fragilisées.