Etats-Unis : Le bébé panda du zoo de Washington baptisé « Petit miracle »

VOTE Près de 135.000 personnes ont participé au vote pour choisir le nom

20 Minutes avec agences

— 

Mei Xiang, la femelle panda du zoo de Washington, a donné naissance à un nouveau bébé le 22 août 2020.
Mei Xiang, la femelle panda du zoo de Washington, a donné naissance à un nouveau bébé le 22 août 2020. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Le bébé panda né cet été au zoo de Washington a été baptisé lundi Xiao Qi Ji, « Petit miracle » en français. Ce choix a été fait à l’issue d’un vote populaire qui a célébré cette naissance comme un message de joie et d’espoir en pleine pandémie de coronavirus​.

« Les pandas sont un symbole international d’espèces sauvages en danger et d’espoir, et la naissance de Xiao Qi Ji a offert au monde un instant indispensable de joie au milieu de la pandémie de Covid-19 », a expliqué le zoo sur son site Internet. Près de 135.000 personnes ont participé au vote en ligne, du 16 au 20 novembre, pour choisir l’un des quatre noms proposés par l’établissement.

Une espèce classée comme « vulnérable »

Le bébé, un mâle, est né le 21 août, alors que le zoo était fermé en raison de la pandémie. Sa naissance avait toutefois été capturée en direct par une « panda cam » installée dans l’enclos des pandas géants. « De temps en temps, je me branche sur la panda cam. Je retrouve toujours le sourire en regardant Xiao Qi Ji. Nous sommes reconnaissants que ceux qui partagent notre joie aient choisi le nom parfait pour notre bébé panda », ont affirmé dans un communiqué les dirigeants du zoo.

Âgée de 22 ans, sa mère Mei Xiang avait été inséminée artificiellement le 22 mars avec la semence congelée de Tian Tian, 23 ans, également pensionnaire du zoo. Depuis son arrivée à Washington en 2000, Mei Xiang a déjà eu trois bébés ayant survécu : deux mâles – Tai Shan en 2005 et Bei Bei en 2015 – et une femelle, Bao Bao, en 2013.

Les trois pandas sont retournés en Chine à leur quatrième anniversaire, au terme d’un contrat de partenariat avec le centre de conservation chinois qui prend fin le 7 décembre et dont la prolongation est actuellement en discussion. Moins de 2.000 pandas géants, une espèce classée comme « vulnérable », vivent encore dans leur habitat naturel du centre de la Chine, tandis que 600 autres vivent dans des zoos et des centres de reproduction à travers le monde, selon le zoo de Washington.