Gironde : Déclenchement du dispositif d’alerte à la pollution aux particules fines

POLLUTION L’organisme de contrôle de la qualité de l’air Atmo Nouvelle-Aquitaine, annonce ce lundi le déclenchement de la procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules fines

Mickaël Bosredon

— 

La ville de Bordeaux
La ville de Bordeaux — Bordeaux Tourisme

L’arrivée ces derniers jours d’une baisse des températures, ce qui a entraîné entre autres l’utilisation du bois comme moyen de chauffage, a généré un épisode de pollution aux particules fines sur le département de la Gironde. La pollution aux PM10 est aussi générée par la circulation des véhicules.

Au regard des éléments transmis par l’organisme Atmo Nouvelle-Aquitaine, la préfecture a enclenché ce lundi la procédure d’alerte du dispositif de gestion des épisodes de pollution.

Vitesses abaissées sur les routes de Gironde

La préfète Fabienne Buccio a pris la décision de limiter la vitesse sur l’ensemble des communes de la Gironde, à 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h, à 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h, et à 70 km/h sur les portions d’autoroutes, de voies rapides et de routes nationales et départementales normalement limitées à 80 ou 90 km/h.

Elle a également décidé de suspendre les dérogations de brûlage des déchets verts à l’air libre et la pratique de l’écobuage. La préfète « recommande aux populations vulnérables et sensibles de limiter au maximum les déplacements autorisés et de privilégier des sorties plus brèves. »