Comment les minuscules têtards se métamorphosent-ils en grenouilles ?

ANIMAUX Chaque jour, « 20 Minutes » vous conseille une vidéo réalisée par son partenaire Brut

O.M.

— 

La grenouille Agalychnis callidryas, dite « rainette aux yeux rouges »
La grenouille Agalychnis callidryas, dite « rainette aux yeux rouges » — © David Mark / Pixabay

Avant d’espérer se transformer en princes charmants, les têtards doivent d’abord devenir des grenouilles. Et pour spectaculaire qu’il soit, ce processus de métamorphose relève de la formalité puisqu’une fois sorties de leurs œufs, ces minuscules larves n’ont qu’à se nourrir de plantes aquatiques et patienter sans crainte des prédateurs (du fait de leur petite taille et, selon les espèces, d’un camouflage naturel ou de leur toxicité).

De l’apnée à l’inspiration

Si certaines variétés de têtards n’ont besoin que de quelques jours pour passer du stade aquatique à celui d’amphibien, d’autres y passent plusieurs semaines. Un laps de temps variable, mais durant lequel tous se voient d’abord pousser des pattes arrière, puis une queue avant que leurs branchies ne se recouvrent de peau et que leurs poumons ne se développent, leur permettant de respirer à l’air libre.

Découvrez les autres étapes de leur métamorphose dans cette vidéo de notre partenaire Brut :