Pyrénées : Le turbulent Goiat, d’autres ours et des oursons « piégés » par des caméras

BIODIVERSITE Une nouvelle vidéo du réseau Ours Brun propose dix séquences récemment filmées par des caméras automatiques dans les Pyrénées

N.S.

— 

Un jeune ours filmé aux Bordes-sur-Lez, en Ariège, le 20 septembre 2020.
Un jeune ours filmé aux Bordes-sur-Lez, en Ariège, le 20 septembre 2020. — Equipe Ours et Réseau Ours Brun / ONF et OFB

Régulièrement, le réseau Ours Brun, lié à l’Office français de la biodiversité (OFB), publie des vidéos de plantigrades prises par des caméras automatiques disséminées le long de la chaîne  les Pyrénées. Dans un climat tendu autour de l’animal, elles attendrissent ses partisans et laissent froid, au mieux, ses détracteurs.

La vidéo diffusée lundi propose dix séquences filmées entre le 1er septembre et le 13 octobre 2020 dans trois départements différents (Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne et Ariège), autour d’arbres « pièges à poils ».

Par l’odeur attirés, les ursidés s’y frottent avec volupté. Sur ces nouvelles images, seul le turbulent Goiat, filmé le 15 septembre à Ferrère, dans les Hautes-Pyrénées, est identifié. Pour le reste, il s’agit de deux ours subadultes et de femelles avec un seul ourson, sauf le 13 octobre à Melles, le 13 octobre, où deux petits accompagnaient leur mère sous une pluie battante. Au moins une cinquantaine de plantigrades vit actuellement dans les Pyrénées.