Canada : Un élan blanc tué dans l’Ontario, une récompense offerte pour retrouver les braconniers

WANTED L’animal rare est considéré comme l’incarnation sacrée d’un esprit par les communautés autochtones

20 Minutes avec agence
— 
Un gène récessif donne à l'élan cette couleur si particulière.
Un gène récessif donne à l'élan cette couleur si particulière. — Capture Youtube BBC

Deux femelles élans ont été abattues en octobre dernier dans la province de l’Ontario (Canada). L’une d’entre elles était blanche, une couleur très rare chez cette espèce. Une importante récompense est promise à toute personne qui retrouvera les braconniers ayant causé sa mort.

Les cadavres et les têtes des deux ruminants ont été retrouvés abandonnés au bord d’un petit chemin, rapporte The Guardian. Les chasseurs ont le droit de traquer le mammifère, mais il est interdit de tuer un élan blanc dans cette région.

Seulement quelques dizaines de bêtes

Selon photographe local Mark Clement, il n’existerait que 30 élans blancs dans le nord de l’Ontario. Ils ne sont pas atteints d’albinisme mais doivent leur couleur à un gène récessif. Pour l’instant, les autorités n’ont pas encore identifié les braconniers.

La tribu indigène Flying Post souhaite récupérer la peau de la bête pour organiser une cérémonie en son honneur. L’élan blanc est considéré par la communauté autochtone locale comme un animal sacré incarnant un esprit.

Plus de 5.000 euros promis

Les autorités locales de préservation de la faune et de la flore ont fait appel au public pour identifier les braconniers. Troy Woodhouse, membre de la communauté Flying Post, a offert une récompense de 1.000 dollars canadiens (environ 645 euros) pour tout renseignement conduisant à l’arrestation des suspects.

Une entreprise de forage et une association de défense des animaux se sont jointes à lui. Le montant de la récompense atteint donc aujourd’hui 8.000 dollars canadiens, soit un peu plus de 5.000 euros. « Cela m’attriste que quelqu’un veuille tuer un si bel animal », a confié Troy Woodhouse.