Vendée : La série noire continue… Une baleine échoue encore sur une plage

ANIMAUX C’est le onzième rorqual retrouvé mort sur la côte atlantique depuis le début de l’année

David Phelippeau
— 
Le rorqual mesure entre 15 et 18 m.
Le rorqual mesure entre 15 et 18 m. — Observatoire Pelagis (Université de La Rochelle-CNRS)

Un rorqual commun (l’espèce la plus connue) mesurant entre 15 et 18 m s’est échoué sur une plage de Vendée, à Saint-Hilaire-de-Riez, samedi. Selon l’observatoire Pelagis de La Rochelle, c’est le quatrième depuis octobre (septième sur toute la France) et la onzième depuis le début de l’année ayant échoué sur une plage de la côte atlantique.

Une pelleteuse est intervenue ce lundi.
Une pelleteuse est intervenue ce lundi. - Observatoire Pelagis (Université de La Rochelle-CNRS)

Ce lundi, un périmètre de sécurité a été établi. Trois spécialistes de l’observatoire ont procédé au découpage de l’animal et ont collecté des prélèvements qui seront ensuite analysés. Des entreprises du BTP ont été appelées pour conduire la baleine à l’équarrissage.

Encore un animal très maigre

L’animal était très maigre comme quasiment tous ceux qui ont été découverts échoués récemment. A quoi est due cette recrudescence de baleines échouées sur les plages atlantiques ? « La collision avec des navires fait partie des facteurs de mortalité, explique l’observatoire. Mais, l’hypothèse la plus probable est l’infection. » Les analyses devraient donner des réponses très vite. En attendant, 2020 pourrait devenir une année de sinistre record pour le rorqual commun.