Tarn : La justice suspend la fermeture du Zoo des 3 Vallées décidée par la ministre

SAFARI JURIDIQUE Le tribunal administratif de Toulouse a suspendu ce lundi l’arrêté ministériel ordonnant la fermeture du Zoo des 3 Vallées, dans le Tarn

Hélène Ménal
— 
Des girafes du zoo des 3-Vallées, dans le Tarn.
Des girafes du zoo des 3-Vallées, dans le Tarn. — B. Colin / 20 Minutes

Les louveteaux, lions et moufettes du Zoo des 3 Vallées, dans le Tarn, ne déménageront pas de sitôt. Le tribunal administratif de Toulouse a, en effet, suspendu ce lundi l’arrêté préfectoral ordonnant sa fermeture. Et ce, à la demande de Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique.

Le 23 octobre, le ministère expliquait prendre sa décision à la suite de « nombreux signalements » et d’un « contrôle inopiné » en date du 19 octobre. « Ce contrôle a confirmé que des manquements majeurs au sein de l’établissement mettaient en danger les animaux, mais également les visiteurs et le personnel de ce site », indiquait l’équipe de Barbara Pompili.

Le couperet est tombé trop vite

La sanction a cependant été trop rapide et trop radicale. Selon le tribunal administratif de Toulouse, qui n’a pu prendre connaissance du fameux rapport d’inspection que de façon partielle, elle aurait dû être précédée d’une mise en demeure ou d’une demande de mise en conformité.

Dans son recours, Sauveur Ferrara, fondateur et propriétaire du zoo, s’inquiétait aussi du devenir de ses quelque 400 animaux. Le ministère lui donnait en effet un mois pour leur trouver un point de chute acceptable, une véritable gageure pour des loups, lions ou girafes. Le feuilleton du Zoo des 3 Vallées n’est probablement pas terminé mais le déménagement est pour l’heure suspendu, comme l’arrêté préfectoral.