Galapagos : La population de pingouins et de cormorans est en forte hausse

ANIMAUX L’absence de touristes pendant plusieurs mois à cause de la pandémie de coronavirus aurait favorisé la reproduction des espèces

20 Minutes avec agences

— 

Illustration de pingouins.
Illustration de pingouins. — Martin Fuchs

La population de pingouins et cormorans aptères, deux espèces endémiques de l’archipel des Galapagos, connaît une hausse record, selon un recensement publié ce vendredi par le Parc national des Galapagos (PNG), en Equateur. « Le nombre de cormorans atteint un nombre record […] tandis que le nombre de pingouins est au plus haut depuis 2006 », indique un communiqué du PNG.

Les pingouins des Galapagos, une des plus petites espèces de pingouins au monde, sont passés de 1.451 en 2019 à 1.940 en 2020. Les cormorans aptères, eux, sont passés de 1.914 à 2.220 sur la même période. Le cormoran des Galapagos est le seul de cette espèce à avoir perdu sa capacité à voler, mais a développé des aptitudes à la plongée.

Une absence de touristes très bénéfique

L’étude, réalisée en septembre par le PNG et la fondation Charles Darwin, a porté sur les principales colonies des îles Isabela et Fernandina et sur les îlots Marielas, à l’ouest de l’archipel. Les résultats du recensement rendent compte du « bon état de santé de la population » de volatiles des Galapagos, selon Paulo Proaño, ministre de l’Environnement et de l’Eau équatorien.

Selon le PNG, le phénomène climatique de La Niña favorise la présence de nourriture pour ces oiseaux. Un autre facteur a été « l’absence de perturbations dans les zones de nidification de ces espèces » grâce à la paralysie des activités touristiques pendant la pandémie de Covid-19.