Toulouse : La plus grande centrale solaire urbaine produit de l’électricité sur l’ancien AZF

ENERGIE Elle va fournir l'électricité à 4.500 foyers toulousains chaque année

Béatrice Colin

— 

La plus grande centrale solaire urbaine de France a été mise en service le 14 octobre à Toulouse, sur l'ancien site AZF.
La plus grande centrale solaire urbaine de France a été mise en service le 14 octobre à Toulouse, sur l'ancien site AZF. — Urbasolar – Light-Ailium

Depuis mercredi dernier, l’électricité fournit à 8.500 habitants de la Ville rose est 100 % made in Toulouse. La centrale solaire de l’Oncopole, installée sur l’ancien site AZF vient d’être mise en service.

Répartis sur 19 hectares le long de la Garonne, ces 35.000 panneaux « vont fournir chaque année une production d’électricité de 19.500 mégawatts/heure, soit la consommation équivalente de 4.500 logements par an », indique une porte-parole d’Urbasolar, qui a construit et exploite la centrale, dont le premier panneau a été installé il y a un an.

Elle est à ce jour, la plus grande de France en zone urbaine, a coûté 12,4 millions d’euros et a été financée par Toulouse Métropole, la Régie d’électricité de la ville de Toulouse, l’Agence Régionale Energie Air Climat de la Région Occitanie et Urbasolar. Mais aussi par des particuliers puisque 2 % ont été investis via la coopérative Citoyen’R.

Land art

Cette centrale, construite sur un ancien site pollué, est aussi symbolique par son esthétique. Elle a en effet fait l’objet d’une conception en Land Art sous la houlette de l’artiste plasticien toulousain Damien Aspe. Vu du ciel, lorsque les usagers du futur téléphérique la survoleront ainsi que les passagers des avions, ils pourront admirer une pixélisation grâce à la présence de panneaux colorés intercalés entre les modules photovoltaïques.